Gouvernement du Québec.

Page précédente Taille du texte

Plan d'action gouvernemental (PAG)

Entre novembre 2005 et juin 2006, sept ministères et trois organismes gouvernementaux ont élaboré le PAG.

Vous pouvez consulter la version intégrale Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. du plan d'action gouvernemental.

À propos du PAG...

But commun

Le but commun du PAG est d’améliorer la qualité de vie des Québécoises et des Québécois en mettant à leur disposition des environnements qui favorisent l’adoption de saines habitudes de vie, notamment un mode de vie physiquement actif et une saine alimentation.

 Haut de page

Objectifs généraux

Les objectifs généraux du PAG sont de mettre en place des mesures :

  • qui facilitent l’adoption et le maintien, à long terme, de saines habitudes alimentaires et d’un mode de vie physiquement actif;
  • qui réduisent la prévalence de l’obésité et des problèmes reliés au poids et leurs conséquences sur les individus et la société québécoise;
  • qui valorisent les saines habitudes de vie et une variété de schémas corporels.

Le tout afin de contribuer à l’atteinte des objectifs de prévalence suivants :

  • d’ici 2012, réduire de 2 % le taux de prévalence de l’obésité chez les jeunes et les adultes;
  • d’ici 2012, réduire de 5 % le taux de prévalence de l’embonpoint chez les jeunes et les adultes.

 Haut de page  

Population cible

Étant donné que les habitudes de vie s’acquièrent dès la tendre enfance, les jeunes de 0 à 25 ans et leur famille constituent le principal groupe visé par les mesures du PAG. Mais comme ces mesures touchent les milieux de vie et les environnements, elles auront aussi des répercussions sur l’ensemble de la population.

 Haut de page

Cadres conceptuels

Voici les cadres conceptuels qui ont guidé l’élaboration du PAG.

 Haut de page

Axes d’intervention

Les actions (75) nécessaires à la mise en place d’environnements favorables à une saine alimentation et à un mode de vie physiquement actif pour les jeunes et leur famille sont réparties en cinq axes d’intervention prioritaires.

Voici les cinq axes d’intervention du plan d’action gouvernemental:

 Haut de page

Coordination, application et suivi

Le ministère de la Santé et des Services sociaux est responsable de la coordination du PAG par l’entremise de la Direction générale de santé publique et de son directeur national. En collaboration avec les autres ministères et organismes gouvernementaux, le MSSS doit convenir des résultats attendus ainsi que du partage des responsabilités et de la reddition de comptes se rapportant au PAG.

Après concertation et réception du rapport sectoriel des ministères visés par le PAG, le MSSS déposera au Conseil des ministres un rapport triennal en 2009 et un autre en 2012. Ces rapports présenteront le degré d’implantation des mesures et le bilan des travaux poursuivis dans les ministères et leurs réseaux respectifs. Le ministre de la Santé et des Services sociaux devra également procéder à un suivi de gestion sur la base d’indicateurs d’implantation et de résultats pour rendre compte de la mise en œuvre des actions.
 

 Haut de page